Facebook  

Back to top

Advanced search

Exhibitions , Film & photography

LandRush - Ventures into Global Agriculture

Exposition

Date(s)

-
Opening hours
Wednesday - Sunday: 12:00-18:00
LandRush

Ventures into global agriculture

exposition de Frauke Huber & Uwe H. Martin



LandRusH –Ventures into global agriculture is an artistic exploration of the social and environmental impact of agriculture around the world.



Agriculture drives climate change, extinction, erosion and water depletion. It uses about 40 % of all land on earth and more than 70 % of all freshwater; drying up riverbeds and draining aquifers. Due to over-exploitation of the soil and rapidly intensifying global temperatures desertification is one of the greatest threats to life on earth. Every minute of every day 23 hectares of arable land are lost to growing deserts, while 23 % of the global land surface1 has reduced productivity due to land degradation.

By 2048 the world’s population is expected to balloon to nearly ten billion. Combined with changing diets — primarily from plant based to meat and fish — this means a higher demand for food and the threat of an even faster degradation of our soil due to exhaustion, while at the same time an increasing number of harvests will fail as a result of climate change. Fertilizer disposal from industrial farming activities harm the ecosystems of rivers and coastal areas, while deforestation and the transformation of grassland into farmland causes soil erosion and a loss of biodiversity. Nature is declining globally at rates unprecedented in human history and agriculture and land-use changes are the main drivers that also contribute roughly a quarter of greenhouse gases driving the global climate crisis.

All combined, agriculture is the single most transformative thing humans are collectively doing to the planet, yet most people don’t realize how fragile our food systems actually are.

Frauke Huber and Uwe H. Martin have been documenting the social and environmental consequences of global agriculture since 2007. Using a slow journalism approach they build close relationships with farmers, ranchers and fishermen; and interview policy makers, activists and scientists. Their projects have grown organically, chapter by chapter, in a constant cycle of research, production, and presentation. This open process allows their work to surface in ever-new contexts, gradually building bridges from magazine publications and documentary films, linear web documentaries, and interactive apps to spatial installations at art institutions.



For the first time this exhibition brings together all three chapters of Huber and Martin’s ongoing investigation:



WHITE GOLD (2007 – 2012) examines the social and ecological effects of global cotton production. Cotton is used in our clothing, banknotes, animal feed, toothpaste and film rolls. Cotton has always been traded more unfairly than most other products and its reputation as natural is nothing more than an illusion. It destroys entire regions due to excessive water needs, it uses more pesticides than other plants, threatening ecosystems. Plus, cotton stimulates the global industrialization of agriculture.

LANDRUSH (2011 – ongoing) analyzes the impact of large-scale agroinvestments on rural economies and land rights, the boom of renewable fuels, the reallocation of land, and the future of agriculture around the world. It documents neo-colonial land grabbing in Ethiopia, industrial mega-companies in Brazil, family farms that are flourishing due to ethanol production in Iowa, and organic farming and land use policies in Eastern Germany — amongst many more phenomena.

DRY WEST (2014 – ongoing) documents the hydro society and human shaped landscapes of the American West, where rivers run in concrete beds, across mountains and desert, and up towards money. Increasingly, this system that made deserts bloom and cities boom is out of balance. The region demands more water than nature provides. More than 80 percent of the water goes to an agricultural system that turned harvesting into a mining operation: instead of copper, gold, or oil, it mines highly subsidized water.

The multi-channel installations take the viewer on an immersive journey through the landscapes and situations of modern-day agriculture, feature intimate stories of diverse stakeholders and provide an insight into complex scientific, political, legal and philosophic ideas. These narrative vignettes lead the viewers to consider multiple positions at once and ask questions rather than guide them along a finished story.

 

Media

Venue

Waassertuerm & Pomhouse
1 B rue du Centenaire
3475 DUDELANGE
Luxembourg

Price(s)

Free

Price(s):

Contact information for this event

Phone:

Organizer

Centre national de l'audiovisuel

Share Event

Add to calendar

LandRush - Ventures into Global Agriculture

-
Add to calendar 2021-03-20 00:00:00 2021-08-29 00:00:00 LandRush - Ventures into Global Agriculture LandRush Ventures into global agriculture exposition de Frauke Huber & Uwe H. Martin LandRush –Ventures into global agriculture est une exploration artistique de l’impact social et environnemental de l’agriculture à travers le monde. L’agriculture accélère le dérèglement climatique, l’extinction, l’érosion et la raréfaction des ressources en eau. Elle monopolise environ 40% des terres émergées et plus de 70% de l’eau douce de la planète, asséchant les lits des rivières et tarissant les nappes phréatiques. En raison de la surexploitation des sols et de l’intensification rapide du réchauffement climatique, la désertification est une des plus lourdes menaces pesant sur la vie sur terre. Tous les jours, à chaque minute, l’avancée du désert détruit 23 hectares de terres arables, tandis que la dégradation des sols réduit de 23% la productivité de l’ensemble de la surface terrestre mondiale. La population mondiale devrait frôler les dix milliards d’habitants d’ici 2048. L’évolution des régimes alimentaires, plus riches en viande et en poisson, se traduira par une demande accrue en nourriture avec le risque d’une dégradation encore plus rapide des sols par épuisement, alors qu’au même moment les récoltes seront de plus en plus mauvaises en raison du dérèglement climatique. Les fertilisants déversés par les activités agricoles industrielles détraquent les écosystèmes des cours d’eau et des zones côtières, tandis que la déforestation et la transformation des prairies en terres cultivables causent l’érosion des sols et l’appauvrissement de la biodiversité. La nature décline globalement à un rythme sans précédent dans l’histoire de l’humanité ; l’agriculture et les changements dans l’utilisation des sols en sont les principaux responsables et contribuent par ailleurs à l’émission d’un quart environ des gaz à effet de serre qui aggravent le dérèglement climatique. Plus que toute autre, l’agriculture est l’activité par laquelle l’espèce humaine transforme la planète, pourtant la plupart des gens ne mesurent pas à quel point nos systèmes alimentaires sont fragiles en réalité. Frauke Huber et Uwe H. Martin documentent les conséquences sociales et environnementales de l’agriculture mondiale depuis 2007. En adoptant une démarche de journalisme lent, ils nouent d’étroites relations sur place avec des agriculteurs, des éleveurs, des pêcheurs et interviewent des responsables politiques, des activistes et des scientifiques. Leurs projets se développent de manière organique, chapitre par chapitre, suivant un cycle constant de recherche, production et présentation. Cette approche ouverte permet à leur travail de faire surface au sein de contextes toujours nouveaux, en jetant progressivement des ponts entre publications dans des revues, films documentaires, Web-documentaires linéaires et applications interactives jusqu’aux mises en espace dans des institutions culturelles. Pour la première fois, cette exposition rassemble en un lieu les trois chapitres de l'enquête de Huber et Martin: WHITE GOLD (2007 – 2012) examine les effets sociaux et écologiques de la production mondiale de coton. Le coton entre dans la fabrication de nos vêtements, des billets de banques, des aliments pour animaux, du dentifrice et des pellicules cinématographiques. Le commerce du coton a toujours été des plus inéquitables et sa réputation de produit naturel n’est rien de plus qu’une illusion. Le coton détruit des régions entières par ses besoins excessifs en eau, emploie plus de pesticides que d’autres cultures et dégrade les écosystèmes. De plus, le coton stimule l’industrialisation mondiale de l’agriculture. LANDRUSH (2011 – en cours) analyse l’impact des investissements agricoles à grande échelle sur les économies rurales et les droits fonciers, l’essor des carburants renouvelables, la réaffectation des terres et l’avenir de l’agriculture à travers le monde, tout en documentant l’accaparement néo-colonial des terres en Éthiopie, les méga compagnies industrielles au Brésil, les fermes familiales florissantes grâce à la production d’éthanol dans l’Iowa, et l’agriculture biologique ainsi que les politiques d’aménagement du territoire en Allemagne orientale – parmi bien d’autres phénomènes. DRY WEST (2014 -  en cours) documente la société hydroélectrique et les paysages façonnés par l’homme de l’ouest américain, où les rivières coulent dans des berges en béton, à travers les montagnes et le désert, tout en rapportant de l’argent. Ce système, qui a fait fleurir le désert et grandir des villes, est de plus en plus déséquilibré. La région réclame plus d’eau que ne peut en fournir la nature. Plus de 80% de l’eau est engloutie par un système agricole qui a métamorphosé la moisson en opération minière ; au lieu du cuivre, de l’or ou du pétrole, il extrait de l’eau fortement subventionnée.Les installations multimédias emmènent le spectateur en voyage à travers les paysages et les réalités de l'agriculture moderne. Elles présentent des histoires intimes de divers acteurs du secteur et fournissent un aperçu d'idées scientifiques, politiques, juridiques et philosophiques complexes. Ces vignettes narratives amènent les spectateurs à considérer plusieurs positions à la fois et à poser des questions plutôt que de leur présenter une histoire finie. Waassertuerm & Pomhouse Centre national de l'audiovisuel Centre national de l'audiovisuel UTC public
Organisation

Keywords

Waassertuerm & Pomhouse, art exposition, art photography, documentary, slow journalism, Agriculture, Projections, Centre national de l'audiovisuel CNA, Kulturpass, Centre National de l'Audiovisuel

You may also like...

Exhibitions
Rotondes
LUXEMBOURG
Exhibitions
Lëtzebuerg City Museum
LUXEMBOURG
Exhibitions
-
Rotondes
LUXEMBOURG